Édition du Calvados                                                                                                                                                                                                                                   Édition du 05 Avril 2020

UN SIÈCLE D'HISTOIRE du CALVADOS 

Eun syielle d'histouère d'Calvados

 

JOURNAL DES ÈVÉNEMENTS, BRUITS ET NOUVELLES DU CALVADOS

 

Abonnements du Calvados


 Un année, 5 fr. - Six mois, 3 fr. - Trois mois, 2 fr. 

les abonnements se paient d'avance et partent du 

1er et du 16 de chaque mois. 

 

 Prix du numéro : 10 Centimes

 

ANNONCES ET RÈCLAMES

 

ANNONCES : la ligne, 25 et 35 cent.- RÉCLAMES : la ligne, 50 et 75 cent.- NOUVELLES LOCALES : la ligne, 1 et 1,50 

Il ne sera publié aucune annonce au-dessous de 2 fr. - Les insertions se paient d'avance


SIÈGE CENTRAL DU SITE A BERNIERES-sur-MER, — Les lettres non affranchies sont rigoureusement refusées 

CONTACT :         F

Abonnements hors du Calvados


 Un année, 6 fr. - Six mois, 3,50 fr. - Trois mois, 2,50 fr. 

les abonnements se paient d'avance et partent du 

1er et du 16 de chaque mois. 

 

 Prix du numéro : 10 Centimes

 

VILLES ET VILLAGES DU CALVADOS

Calvados_carte.jpg (154752 octets)Novembre 1789   -   Les limites respectives desdits départements sont les paroisses.   -   Il a été définitivement arrêter entre Messieurs les députés du département de Caen et d'Alençon que les limites respectives desdits départements sont les paroisses dont le détail suit, lesquelles feront partie du département de Caen :  Le Petit et le grand Treiuttemer (Truttemer-le-Grand) ; Bernière (Bernières-le-Patry) ; Ruilly (Rully) ; Vassi (Vassy) ; St Germain du Crissous (St Germain du Crioult) ; Condé-sur-Noireau ; St Christophe ; Ouilly ; Les Esles Bardel (Les Iles Bardel) ; Fourneaux ; Cordey (Corday) ; Vignards (Vignats) ; Fourche (Fourches) ; le Marais ; la Chapelle Chouquet (la Chapelle Souquet) ; Grandmenil (Grandmesnil) ; Garnetot ; St Geneviève ;  St Germain de Mongommery (St Germain de Montgommery) ; et la Halle Bourdière (commune de familly) de sorte qu’au delà desdites paroisses du côté du département d’Alençon, celui de Caen ne pourra réclamer aucune partie du territoire, mais il est entendu que les deux regards font partie de celui de Caen. Fait et arrêté ledit jour et an. Signé le Cte Louis de Vassy et Belzais de Courmenil.  (Source : Archives Nationales)

 

Mars 1938   -   La mer ronge le littoral.   -   Au cours de sa dernière réunion, le Conseil municipal de Cricquebœuf a pris la résolution suivante : Le Conseil municipal de Cricquebœuf, considérant les dégâts importants causés par la mer sur le rivage de la commune, dégâts qui ont amené la destruction de plusieurs habitations et menacent de nombreuses autres villas. (source le M. du C)   La suite.  

BERNIERES-SUR-MER

Janvier 1840   -   Le temps qu'il fait.  -  La température douce et modérée qui règne depuis l'entrée de l'hiver donne lieu, dans notre pays, à des phénomènes de végétation peut-être sans exemple dans nos annales d'horticulture.

On voit à Salies, dans le château qui domine la ville, un pommier en pleine floraison pour la troisième fois, durant le cours de l'année 1839. Ce pommier, de médiocre taille mais vigoureux, a donné abondamment du fruit des deux premières poussés, et, chose remarquable, les produits de cette double sève sont encore, en ce moment suspendus à l'arbre. Chacun peut voir et palper ces pommes, filles de la même année, quoique d'âges divers, belles, fraîches, appétissantes, couronnées de fleurs et de verdure, et contempler sur le même arbre, au plein cœur de l'hiver, comme sous les régions tropicales, la fleur, le bouton et le fruit.

Dans le même local, un poirier voisin a donné, aussi en 1339, deux floraisons très abondantes. Les premières gelées de décembre ont seules empêché le fruit de nouer.

En outre, le propriétaire peut offrir chaque jour des fraises en parfaite maturité, cueillies aux pieds de ces arbustes. (Source : L’Indicateur de Bayeux)

 

Août 1931  -  Travaux de défense du littoral.  -  Commune de Bernières. Le syndicat de Rive-Plage a terminé la construction d'une digue en béton armé sur 1 080 m. de longueur.  (source le M. du C)  La suite...  


LANGRUNE-SUR-MER

Août 1875   -   La chaleur.  -  Il a fait un temps splendide, une chaleur tropicale : aujourd'hui il pleut, nous avons eu 30 degrés jusqu'à dimanche dernier, à Paris, on a constaté dix-sept cas d'insolation, quatre individus subitement frappé d'aliénation mentale sur  la voie publique ont été ramassés, trente-neuf chevaux, affolés par la chaleur, se sont emportés. Enfin, Paris était tellement altéré, que plus de six cent individus ont été conduits au violon pour avoir trop bu.

 

Novembre 1875   -  Conseil municipal.  -  L’an 1875, le 7 novembre, le conseil municipal s’est réuni dans le lieu ordinaire de ses séances, sous la présidence de Monsieur Leroux, Maire, en vertu de l’arrêté préfectoral en date du 14 octobre 1875.

Sur la proposition d’un membre, le conseil à l’unanimité, considérant que les communes voisines et riveraines de la mer sont autorisées à enlever du galet sur le rivage pour l’entretien de leurs chemins.

Considérant que la commune de Langrune n’est pas pourvue d’une autorisation semblable, et qu’il en résulte un préjudice grave pour la commune.

Pour ces motifs : Décide que Monsieur le Maire devra adresser immédiatement une demande à Monsieur le Préfet à l’effet que la commune de Langrune soit autorisée à enlever sur le rivage de la mer, la quantité de galet nécessaire pour la réparation et l’entretien de ses chemins.

 

Septembre 1903   -  La tempête.  -  De nombreuses cabines sont culbutées  ou enlevées par une tempête sur toute la côte : une centaine rien qu'à Saint-Aubin, plus une trentaine d'autres emportées par la mer et retrouvées à Langrune. Le vent a dépassé les 150 km/h.

 

Janvier 1904  -  Élection du maire.  -  M. Alexandre Cauvin, a été élu maire, en remplacement de M. de Lamolère, démissionnaire.   

 

Avril 1904  -  L'hôtel du Petit Paradis.  -  Nous sommes en mesure d'affirmer que l'hôtel du Petit Paradis, si apprécié de tous les étrangers et habitués du littoral, ouvrira ses portes très prochainement.    La suite ..........