Édition du Calvados                                                                                                                                                                                                                       Édition du 9 Mai 2021

UN SIÈCLE D'HISTOIRE du CALVADOS 

Eun syielle d'histouère d'Calvados

 

JOURNAL DES ÈVÉNEMENTS, BRUITS ET NOUVELLES DU CALVADOS

 

Abonnements du Calvados


 Un année, 5 fr. - Six mois, 3 fr. - Trois mois, 2 fr. 

les abonnements se paient d'avance et partent du 

1er et du 16 de chaque mois. 

 

 Prix du numéro : 10 Centimes

 

ANNONCES ET RÈCLAMES

 

ANNONCES : la ligne, 25 et 35 cent.- RÉCLAMES : la ligne, 50 et 75 cent.- NOUVELLES LOCALES : la ligne, 1 et 1,50 

Il ne sera publié aucune annonce au-dessous de 2 fr. - Les insertions se paient d'avance


Siége Central du site à Bernières-sur-Mer  -  Les lettres non affranchies sont rigoureusement refusées 

CONTACT :         F

 

Abonnements hors du Calvados


 Un année, 6 fr. - Six mois, 3,50 fr. - Trois mois, 2,50 fr. 

les abonnements se paient d'avance et partent du 

1er et du 16 de chaque mois. 

 

 Prix du numéro : 10 Centimes

  Un assassinat au Faulq  

 

Avril 1848  -  Dans l'après-midi de samedi dernier, un assassinat a été commis en la commune du Faulq, sur la personne de la fille Broche.

Malheureusement cette infortunée habitait seule une petite maison isolée, située sur les Bruyères du Faulq, non loin du bourg de Blangy. Elle passait pour jouir d'une certaine aisance, il parait que les malfaiteurs ont furtivement pénétré dans son domicile, et l'ont frappée mortellement, notamment à la tête, avec les landiers trouvés dans la maison.

Ce n'est que dans la matinée du dimanche qu'on a eu connaissance du crime. Aussitôt la nouvelle en a été transmise à la justice, qui s'est rendue en toute hâte sur les lieux, elle ne les a quittés que le lendemain après s'être livrée aux investigations les plus propres à révéler les auteurs de ce forfait. 

Le même jour, deux individus dont l'un portait dit-on, sur le visage et sur les mains, les signes récents d'une lutte violente, et sur les habits des taches de sang, ont été arrêtés et déposés dans la maison d'arrêt de Pont-l’Évêque. L'information se poursuit avec activité. (source Journal de Honfleur)    Voir plus.....

 


LES VILLES  DU CALVADOS

  

Mars 1843   -  Nouvelles locales.   -   La commission d'examen du Calvados pour les candidats au brevet d'instituteur n'a reçu personne dans la séance de mars ; 14 candidats s'étaient fait inscrire, 13 ont répondu à l'appel, 10 ont été ajournés après les éprouves écrites et les 3 autres n'ont pu satisfaire aux éprouves orales.

Les aspirantes au brevet d'institutrices ont été plus heureuses ; 11 étaient inscrites et ont répondu à l'appel, 5 ont été ajournées après les épreuves écrites, les 6 autres ont obtenu le certificat d'aptitude.

Ce sont, par ordre de mérite, Mlles Jehenne, Blaize, Lemasquerier, Coltée, Tourillon et Hébert.

Le nombre des brevets de capacité délivrés par la commission du Calvados depuis la promulgation de l'ordonnance du 23 juin 1836 , s'élève à 69.  . (source : L’Indicateur de Bayeux)    Voir plus .....  

 


 

LANGRUNE-SUR-MER   -   Février 1702   -   Les marins de langrune payèrent un lourd tribut à la mer.  -   Du moyen-âge au milieu du 19e siècle, l'agriculture, l'élevage, la pêche côtière se partager l’activité des enfants de langrune.

Les pertes chez les marins étaient nombreuses, le 14 février 1702, une effroyable tempête sévit en mer. Des 36 pêcheurs de la paroisse de langrune qui subirent cette tempête aucun ne revint !

Certaines veuves restèrent inconsolable, d’autres désirèrent convoler à nouveau. Elles adressèrent une requête à l’évêque de Bayeux, Mgr de Nesmond, qui après avoir examiné soigneusement la demande, autorisa les veuves de matelots à se marier « s’il n’y a autre empesschement » . ( Source : La Côte de Nâcre de Yvonne Bocquel )  

 


 

Une mise à l’eau à Honfleur   -   Avril 1848.   -    La goélette « Elisa », de 250 tonneaux sera mise à l'eau du chantier de M. Amyot, jeudi prochain à la marée. (source Journal de Honfleur)

 


 

BERNIERES-SUR-MER  -   Novembre 1903  -   Le bâton de l’ivrogne.   -   Un gaillard qui a l'ivresse batailleuse, c'est Léon Goubot, 39 ans, journalier à Bernières-sur-Mer. Successivement, dans la même soirée, sans motif aucun, il a frappé et blessé avec un bâton, sur la route de la Délivrande, les sieurs Delalande, 35 ans, domestique à Caen ; Varin, 29 ans, menuisier à la Folie ; Desmonts, 39 ans, cultivateur à Épron, et la demoiselle Roussel, 22 ans, qui était avec Desmonts.

On a pu se rendre maître de ce forcené, qui a été conduit au bureau de police. (Source : Le Bonhomme Normand)   Voir plus ......

 


 

Évrecy   -   Avril 1843   -   Il doit se célébrer la semaine prochaine, dans la commune d'Évrecy, un mariage dont les publications sont affichées en ce moment à la porte de la mairie.

Le futur est âgé de 79 ans et 7 mois, la future est âgée de 80 ans et 2 mois ; immédiatement après leur mariage, les époux auront une fille légitime ……….. âgée de 54.  .   (source : L’Indicateur de Bayeux)

Avis aux maires   -   Mai 1848  -  Il est enjoint à MM. les Maires de ne délivrer des passeports pour Paris aux ouvriers que dans le cas où ceux-ci justifieraient qu'ils y seront utilement employés.

Les ouvriers qui avaient leur domicile à Paris avant le 24 février seront seuls admis désormais dans les ateliers nationaux, les autres seront dirigés sur leur département respectif. (source Journal de Honfleur)

 


 

Nouvelles du littoral   -   Mai 1848  -  L'ordre est donné d'armer le littoral du département de la Seine-Inférieure.

— On dit que des dispositions analogues à la mesure qui précède sont prises aussi pour le Calvados. (source Journal de Honfleur)

 


 

Aigle tué  -   Novembre 1903  -   Le jeune Georges Legrix a tiré et blessé, dans les dunes de Merville, un aigle. Il pèse huit livres et ses ailes ont 2 mètres 50 d'envergure. (Source : Le Bonhomme Normand)  


 

Les bouilleurs de cru.  -  Octobre 1903  -   Au ministère des finances, on a décidé que, pour le Calvados, les propriétaires de 35 pommiers ou 20 poiriers et au-dessous bénéficieraient de l'amendement à la loi sur les bouilleurs de cru et seraient dispensés de toutes formalités. (Source : Le Bonhomme Normand)

 


 

Nouvelles locales.   -   Avril 1843    -   Nous recevons de M. l'inspecteur, chef du service des postes dans le Calvados, l'avis suivant :

BUREAU DE LITTRY.    A partir du 1er mai prochain, les communes du Breuil, Blay, Rubercy, Saon et Saonnet cesseront de faire partie de l'arrondissement postal du bureau de Trévières et seront desservies par le bureau de Littry. Les personnes qui écriront dans ces communes devront indiquer sur la suscription de leurs lettres : Par Littry.   (source : L’Indicateur de Bayeux)

 


 

Hier, Aujourd'hui, Demain  

Un livre 280 pages est en souscription au prix de 20 euros frais d'envoi compris pour une livraison début septembre. 

    Merci d'adresser votre chèque à l'ordre de "Édition Bellier" 73, cours Albert Thomas 69003 Lyon

 

                                                                    compteur de visite pour blog